Product information management : guide sur le PIM

pim

Aujourd’hui, vous devez gérer beaucoup de choses. Vos associés doivent fournir une grande quantité d’informations aux différents canaux de distribution et de vente à grande vitesse. En fait, le concept de fournir la bonne information à la bonne personne au bon moment n’a jamais existé. Par conséquent, le Product Information Management ou le PIM est devenu indispensable pour toutes les sociétés qui souhaitent briser des silos de données ainsi que diffuser des informations sur les produits sur tous les canaux.

PIM : c’est quoi ? 

Le Product Information Management ou PIM, est une solution qui prend une forme de logiciel, dédiée à la gestion, la diffusion et l’enrichissement de l’information produit. Le PIM comprend toutes les données textuelles composant une fiche produit, les descriptions marketing, narration, informations techniques, étiquettes, formules, ingrédients, emballages, croisements et ventes incitatives, et d’autres encore. Une fois le produit créé dans le SI de l’entreprise, généralement à partir de l’ERP, le PIM va rassembler les premières informations brutes et ensuite alerter les équipes produit et marketing. Vous pouvez commencer à enrichir les informations sur les nouveaux produits. Dès lorsque le niveau de qualité d’une fiche produit atteint le niveau requis, il sera automatiquement distribué à tous les canaux de vente et s’adaptera aux contraintes de chaque canal de vente. Afin de simplifier l’organisation et d’accélérer le téléchargement de la liste des produits, le PIM s’appuie sur l’approche collaborative pour faciliter le travail de l’équipe, quelle que soit la taille de l’entreprise ou le nombre de produits. Pour plus d’informations, cliquez sur goaland.fr

Où le PIM s’intègre-t-il dans l’écosystème de l’entreprise ?

Il existe de nombreux outils dans le système d’information. Il s’agit d’acronymes qui enrichissent, collectent, analysent et transmettent tous types de données aux différents métiers de l’entreprise. Le Product Information Manager est l’un de ces blocs de construction. Si ces outils suivants sont à peu près connus, un PIM n’a pas vocation à les remplacer et peut agir à l’inverse. Le PIM et ERP : ERP ou Entreprise Ressource Planning collecte, traite et analyse des données de manière transverse. Il existe des modules sur le PIM et MDM liés aux aspects RH, gestion des stocks, production, résultats des ventes, gestion de projet, et comptabilité et finance. Le MDM ou Master Data Management intervient délicatement en amont du PIM afin de standardiser des données de qualité différente provenant de sources multiples. Une fois traitées, elles pourront être transférées vers le PIM, où elles seront regroupées puis enrichies avant d’être dispersées vers les canaux de vente. PIM et CRM ou Customer Relationship Manager, est un outil de gestion des relations avec les clients et les clients potentiels. Il peut, centraliser, collecter et enrichir des informations de contact, et ensuite effectuer les actions de fidélisation entre ses clients et la marque.

Pourquoi s’équiper en PIM ?

Dans le quotidien professionnel, l’entreprise pour laquelle vous travaillez attache une grande valeur à la satisfaction de ses clients, quelle que soit la profession dans laquelle vous exercez, vous apportez directement ou indirectement des contributions. Mais dans une autre cote, dans votre vie privée, vous pouvez être aussi des clients. Il existe des marques en ligne ou physiques préférées, mais cela peut changer rapidement, et parfois la panne est juste en attente. Le produit est sur son site internet, mais il n’apparaît nulle part ailleurs, que ce soit dans le magasin ou sur le marché. Il est recommandé que le vendeur en magasin physique vous assure qu’il n’a nullement entendu parler d’un modèle de produit spécifique. Ces différentes situations ne peuvent qu’engendrer un léger sentiment de frustration, et au pire, abandonner l’achat. Quoi qu’il en soit, votre expérience avec le produit de cette marque, ne vous laissera certainement pas un souvenir impérissable. Par conséquent, tous les canaux de distribution de la marque utilisant le Product Information Management peuvent améliorer cette expérience produit et résoudre l’exception mineure.

Améliorer la qualité des données produit

Voici les avantages du PIM qui vous permettent d’atteindre cet objectif. D’abord, centralisez les informations produites et fiabilisez-les. Le traitement des données produit dans Excel n’est pas une tâche facile. Pour le moins, le retour de l’équipe produit est parfois très critique à cet égard. Du côté business, c’est un risque : plisser les yeux sur d’innombrables unités pour terminer une journée de travail augmentera considérablement le risque d’erreurs. Cela est particulièrement vrai lorsque plusieurs contributeurs ou équipes développent le même produit. Ils échangent des fichiers, dupliquent des données, risquent de travailler sur des versions obsolètes qui ne tiennent pas compte des dernières contributions. Quand on trouve des erreurs : on vérifie, on cherche la cause du problème. Un des principaux objectifs du PIM est d’établir, et éliminer les tables de produits uniques en double. Un système d’autorisation des utilisateurs qui évite les erreurs des solutions de collaboration pour une meilleure organisation et une productivité accrue le temps gagné, couplé à des ré incitations, permet à l’équipe de se concentrer sur l’information produite et la qualité de l’entreprise.

 

Marketing digital : créer une stratégie gagnante
Développement sur mesure de vos projets digitaux